En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de nous permettre d'améliorer constamment votre expérience client.
En savoir plus
X
- Le fil d'informations santé
Pharmacie ESPACE D'ORNON
100 route de Léognan
33140 - VILLENAVE D'ORNON
Tél: 09.75.92.59.44
Ma pharmacie
Médicaments
Parapharmacie
Mes ordonnances
Pharmacie ESPACE D'ORNON TRANSFERER MON ORDONNANCE
Envoyez-nous vos prescriptions médicales !
PharmaPass
Pharmacie ESPACE D'ORNON TELECHARGEZ NOTRE APPLICATION
Notre application mobile
Abonnez-vous !
Pharmacie ESPACE D'ORNON ABONNEZ-VOUS A NOS ACTUALITES
A notre fil d'infos santé
Vaccination
Pharmacie ESPACE D'ORNON - MES VACCINS
Le Carnet de Vaccination Electronique
Gardes
Pharmacie ESPACE D'ORNON - PHARMACIES DE GARDE
Services de garde
Numéros d'urgence
Samu
15
Police secours
17
Sapeurs-pompiers
18
Informations santé










CÅ“ur & vaisseaux
 
Pharmacie ESPACE D'ORNON - CÅ“ur & vaisseaux
 
Zoom sur l’échographie carotidienne
Pharmacie ESPACE D'ORNON - Zoom sur l’échographie carotidienne
Détecter les signes précoces d’athérosclérose permet ­d’identifier les personnes qui présentent des risques accrus de développer un infarctus du myocarde ou une attaque ­cérébrale et d’agir de manière préventive. Un dépistage rendu possible par l’échographie des carotides.
Gérer son poids pour vivre mieux
Pharmacie ESPACE D'ORNON - Gérer son poids pour vivre mieux
ieux gérer son poids, c’est améliorer sa qualité de vie et prolonger sa longévité. Les explications du Prof. Alain Golay, chef du service d’enseignement thérapeutique pour maladies chroniques des HUG.
Depuis quelques années, l’excès pondéral constitue un problème de santé publique majeur. Il  provoque ou aggrave de nombreuses maladies et entraîne une surmortalité précoce élevée. Il est ainsi associé à un risque accru d’hypertension artérielle, qui est elle-même un facteur de risque des maladies cardiovasculaires (lire en page 10). Il provo­que également une résistance à l’insuline et une hyperinsulinémie, qui participent au développement du diabète de type 2. De nombreuses études suggèrent aussi un lien avec certaines pathologies du foie et de la vésicule biliaire et certains types de cancer.
 
« En médecine, on sait très bien que si on veut s’épargner des conséquences négatives à long terme, il faut tout de suite prendre de bonnes habitudes de vie : bouger, manger sainement, boire de l’alcool avec modération et ne pas fumer. Selon de nombreuses études, on arrive ainsi à diminuer la mortalité, toutes causes confondues, de 75% à 10 ans », souligne le Professeur Golay.
 
« Les études montrent par ailleurs qu’une personne qui a un surpoids de 20 kg pendant 20 ans, ou de 10 kg pendant 40 ans, va inexorablement développer un diabète de type 2. Le risque est d’autant plus grand si ses parents sont diabétiques, parce que le facteur génétique joue également un rôle. Or, durant les cinq premières années d’un diabète de type 2, on peut guérir en perdant simplement du poids. Au-delà de 5 ans, le traitement à l’insuline devient nécessaire. D’autres études montrent qu’une personne obèse qui perd 10 kg diminue de 30% à 40% son risque de mortalité dû à un cancer ou une maladie cardiovasculaire dans les dix ans, quel que soit son âge. Prendre des mesures de prévention en tout temps vaut donc toujours la peine ! »
 
Un problème complexe
 
L’excès pondéral est un problème d’une indé­niable complexité. Les facteurs susceptibles de causer une prise de poids sont nombreux et le plus souvent combinés en ­proportion variable selon les individus. Les principaux reconnus à ce jour peuvent être classés en quatre groupes principaux :
  • les facteurs biologiques : tels que le sexe, l’âge (le vieillissement), les facteurs neu­ro-endocriniens et les facteurs géné­ti­­ques ;
  • les facteurs comportementaux résultant de déterminants socio-psychologiques complexes, tels que les habitudes, les émotions, les attitudes, les croyances et les cognitions développées au cours de la vie ;
  • les facteurs environnementaux, en relation avec le contexte tant physique, économique que socioculturel dans lequel évoluent les individus ;
  • les facteurs iatrogènes: une prise de poids peut être provoquée par l’ingestion de certains médicaments    
L’inutilité des régimes 
 
Perdre du poids sur le court terme en suivant un régime ne représente pas une difficulté majeure. Mais on sait aujourd’hui qu’aucun d’entre eux n’est efficace sur le long terme, indépendamment du type proposé. D’une part, la perte de poids est en général minime. De l’autre, 80% des patients reprennent déjà des kilos un mois après la diète et seul 1% parvient à maintenir le poids obtenu un an plus tard. Par ailleurs, presque 50% des personnes engagées dans un programme diététique l’abandonnent avant terme. Enfin, certains régimes sont dangereux en raison des carences en macro et en micronutriments qu’ils induisent.
 
Pour la personne concernée, c’est un parcours souvent coûteux et qui dure parfois pendant des années. Elle perd du poids, puis celui-ci augmente progressivement, ce qui multiplie ses risques de développer des complications, amplifie sa frustration et son sentiment de culpabilité, accroît  ses troubles du comportement ali­men­taire et, finalement, risque de favo­riser l’appa­rition de problèmes psycho­logi­ques, comme un état dépressif.
 
«  Aujourd’hui, tout le monde s’accorde à dire que gérer son poids repose sur l’activité physique et une modification durable de ses habitudes alimentaires », explique le Professeur Golay. « L’idée n’est donc pas de se priver, mais de diminuer la quantité de ces aliments. Et de réapprendre que manger, c’est mâcher, avoir du plaisir, apprécier les saveurs des aliments, avoir des sensations… »
 
Trois recommandations
  1. Consommer plus de légumineuses, de fruits et de légumes et diminuer les matières grasses, surtout celles d’origine animale.
  2. Bouger une demi-heure ou deux fois un quart d’heure par jour, simplement en marchant, est très efficace sur la baisse des risques de mortalité et de survenue des maladies.
  3. Détecter les grosses erreurs, différentes pour chacun d’entre nous. Pour certains, ce sera un excès de sucre parce qu’ils ne consomment que du sirop, des boissons de type Cola ou du thé froid. Pour d’autres, c’est un excès d’huile d’olive sous prétexte que c’est une « bonne » huile. Or, même d’olive, c’est de la graisse pure dont la consommation recommandée est de trois cuillères à soupe par jour, toutes matières gras­ses confondues. Deux croissants par jour suffisent à atteindre ce quota !
Un cercle vertueux 
 
Être en surpoids a souvent comme corolaire une piètre image de soi et de son corps. Prendre soin de lui, le toucher, le crémer ou le masser est particulièrement difficile. Constater les effets positifs d’une démarche de gestion du poids sur son corps, son énergie retrouvée et son bien-être global permet au contraire de retrouver une meilleure image de soi et insuffle petit à petit l’envie d’être aux petits soins pour son corps.Tisanes aux plantes détoxifiantes pour se sentir plus léger, huiles essentielles à ingérer ou à appliquer en massant, crèmes lissantes et raffermissantes pour améliorer l’aspect de sa peau : il existe une vaste gamme de produits aux textures agréables et aux parfums délicats pour se faire du bien de la tête aux pieds. Parlez-en avec nos pharmaciens/nes !
 
Source: pharmacie-principale.ch 
 
Elles vous protègent de l’AVC
Pharmacie ESPACE D'ORNON - Elles vous protègent de l’AVC
Le journal Hypertension a publié en 2013 une étude fondée sur les principes scientifiques les plus qualitatifs pour tester un produit alimentaire, qui réduit de moitié le risque d’AVC.
La charcuterie : limiter à 150 g par semaine
Pharmacie ESPACE D'ORNON - La charcuterie : limiter à 150 g par semaine
La charcuterie est le plus souvent grasse et salée, il est donc conseillé d’en limiter la consommation et de privilégier parmi ces aliments le jambon blanc et le jambon de volaille.
Les produits salés et le sel : à limiter
Pharmacie ESPACE D'ORNON - Les produits salés et le sel : à limiter
Il est recommandé de ne pas consommer plus de 5 g de sel par jour pour un adulte, soit l’équivalent de 2,4 g de sodium (le sodium étant un composant du sel). N’oubliez pas que les enfants n’ont pas les mêmes besoins qu’un adulte. Par exemple avant 1 an, les aliments proposés à l’enfant ne sont pas à saler.
5 à 10 années de vie
Pharmacie ESPACE D'ORNON - 5 à 10 années de vie
Connaissez-vous votre rythme cardiaque au repos ? Savez-vous qu’une variation de 10 pulsations par minute peut vous ajouter ou vous enlever plus de 10 ans de vie ?
Globules rouges, plaquettes et plasma
Pharmacie ESPACE D'ORNON - Globules rouges, plaquettes et plasma
Tissu vivant composé de cellules, le sang est constitué de trois éléments majeurs : les globules rouges, les plaquettes et le plasma.
Chacun a des caractéristiques propres et joue un rôle spécifique. On appelle produit sanguin labile (PSL) le produit issu d’un don de sang et destiné à être transfusé à un patient.
Vivre avec une maladie veineuse
Pharmacie ESPACE D'ORNON - Vivre avec une maladie veineuse
La maladie veineuse touche plus de vingt millions de personnes en France, surtout des femmes. Pour retarder son installation, ayez recours à des mesures hygiénodiététiques et aux médecines naturelles.
Bouger !
Pharmacie ESPACE D'ORNON - Bouger !
Bouger contribue largement à nous maintenir en bonne santé, on le sait. Mais quels sont le rôle exact et les bénéfices de l’activité physique au niveau du cœur, des poumons, des os, des muscles, des articulations et même des neurones ?
1ere cause de mortalité dans le monde.
Pharmacie ESPACE D'ORNON - 1ere cause de mortalité dans le monde.
Les maladies cardiovasculaires ou cardio-neurovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde, la deuxième en France (première pour les femmes) juste après les cancers. Malgré quatre décennies de baisse de mortalité et morbidité grâce à la prévention et aux progrès thérapeutiques, les maladies cardio-neurovasculaires restent à l’origine d’environ 140 000 morts par an ; elles sont aussi, l’une des principales causes de morbidité avec 3.5 millions de personnes (assurés du régime général) traitées en 2012, et plus de 11 millions pour risque vasculaire ou diabète.
1ere cause de mortalité dans le monde.
Pharmacie ESPACE D'ORNON - 1ere cause de mortalité dans le monde.
Les maladies cardiovasculaires ou cardio-neurovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde, la deuxième en France (première pour les femmes) juste après les cancers. Malgré quatre décennies de baisse de mortalité et morbidité grâce à la prévention et aux progrès thérapeutiques, les maladies cardio-neurovasculaires restent à l’origine d’environ 140 000 morts par an ; elles sont aussi, l’une des principales causes de morbidité avec 3.5 millions de personnes (assurés du régime général) traitées en 2012, et plus de 11 millions pour risque vasculaire ou diabète.
Pharmacie ESPACE D'ORNON
100 route de Léognan
33140 - VILLENAVE D'ORNON
Tél:  09.75.92.59.44
Fax: 05.56.87.20.50
Infos santé
Infos santé conseils beauté - Pharmacie ESPACE D'ORNON
Infos santé maux du quotidien - Pharmacie ESPACE D'ORNON
Infos santé Peau et cheveux - Pharmacie ESPACE D'ORNON
Infos santé forme, tonus et equilibre - Pharmacie ESPACE D'ORNON
Infos santé coeur et vaisseaux - Pharmacie ESPACE D'ORNON
Infos santé système nerveux et cerveau - Pharmacie ESPACE D'ORNON
Infos santé bien être intime et sexualité - Pharmacie ESPACE D'ORNON
Infos santé santé et alimentation - Pharmacie ESPACE D'ORNON
Infos santé santé et alimentation - Pharmacie ESPACE D'ORNON
Infos santé santé et respiration - Pharmacie ESPACE D'ORNON
Infos santé complications liées à l'âge - Pharmacie ESPACE D'ORNON
Animaux - Pharmacie ESPACE D'ORNON
Bébés & Enfants
Conseils beauté
Maux du quotidien
Peau & cheveux
Forme, Tonus & équilibre
Cœur & vaisseaux
Système nerveux & cerveau
Bien-être intime & sexualité
Santé & alimentation
Santé & respiration
Complications liées à l'âge
Animaux
Pharmacie ESPACE D'ORNON fait partie du groupement Cap’unipharm
Notre pharmacie fait partie du groupement Cap’unipharm, certifié ISO 9001 : 2015
ma ph@rmacie